Partagez | 
 

 Yacha Sacha - Falarion ♀

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Yacha Sacha - Falarion ♀    Jeu 30 Jan - 21:35

Samaël
Administratrice
avatar

Messages : 6206
Pan : 395
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 21

Feuille de personnage
Age: 16 ans (stop Nov. 2014)
Légende:
Relationship:


    Welcome HomeA little of him


    Nom : Yacha Sacha.
    Surnom : Sacha, Sach'.
    Âge : 5 ans.
    Sexe : Demoiselle.
    Faction : Fälarion.

    Ce qu'il aime : Sa liberté.
    Ce qu'il n'aime pas : Être enchainée, d'une façon ou d'une autre.
    Des habitudes particulières : //

    Caractère : Sacha, c'est quelqu'un de fort avant tout. Une jeune jument, déjà mûre dans sa tête, qui a choisi de vivre et de regarder droit devant elle, plutôt que de s'attarder sur son passé. Elle vit au jour le jour, elle attrape chaque petit bonheur et son sourire vous rend la vie facile. Elle a cette facilité, de tisser des liens avec les autres. Elle a cette faculté, de faire briller le monde, à sa façon. Et pourtant, personne ne sait vraiment ce qu'elle a vécu. Son passé, son histoire, elle n'en parle à personne, elle le garde pour elle, comme un secret de fabrication, qu'elle conserve bien précieusement au fond de son cœur palpitant. Sacha, elle est joueuse, elle est taquine. Mais Sacha sait certaines limites. Expressive, son corps est un exutoire. Passionnée, elle va au bout de ce qu'elle entreprend. Fière, elle ne renonce jamais, et ce, même si elle a tord. De l'amour à en crever, voilà ce qu'elle veut, de l'amour à donner, à partager. Et de l'aventure, du bonheur, de la découverte. Mais plus que tout, la liberté de choisir sa vie. La liberté d'assumer ses choix. Sa liberté, celle qu'elle ne perdra jamais.
    Histoire : Sacha, elle est la fille d'une jument libertine. Elle n'a jamais connu son père. Un étalon de passage, qui a charmé sa mère, et que sa mère a charmé. Sa mère, c'était une jument que l'on oublie pas. Sa liberté, elle lui a légué. Son héritage, au cœur de sa fille. Indomptable, voilà ce qu'elle était. Sacha l'aimait beaucoup. Mais un jour d'orage, alors que la pouliche avait presque atteint la première année de sa vie, un arbre, frappé par la foudre, se coucha sur le sol, écrasant le corps de sa mère. Sacha la veilla jusqu'au petit matin, jusqu'à son dernier souffle, sous la pluie qui n'en finissait plus, le tonnerre, et les larmes de sa mère. Le jour se levait de nouveau, et mue par un instinct qu'elle ne connaissait que trop bien, Sacha délaissa le cadavre de sa génitrice, lui donnant un dernier baiser sur le chanfrein. Son long voyage commençait.Elle était assez grande pour trouver de la nourriture et de l'eau toute seule. Elle se débrouillait bien. Curieuse et téméraire, elle explorait chaque nouveau recoin, chaque parcelle de terre ou de montagne. Elle rencontra des solitaires, parfois des bons, parfois des mauvais. Elle croisa la route de troupeaux, et insoumise, s'échappait à l'étreinte du dominant. Elle grandissait. Les expériences qu'elle vivait, tous les jours passés à galoper, explorer, à survivre. Elle mûrissait. Mais elle était seule. Elle se fit beaucoup d'amis, qu'elle ne revit plus jamais. Elle se fit des ennemis, qu'elle ne croisa plus jamais. Elle vécut des choses horribles, qui forgèrent son caractère. Mais plus que tout, elle vit des paysages fantastiques, elle entendit des rires, du partage, des petits bonheurs qu'elle ne laissait pas s'envoler. Puis, Sacha repartait.A l'aube de ses trois ans, Sacha s'était refermée sur elle-même. Il lui arrivait de se parler à elle-même, à haute voix, pour se tenir compagnie. Cela faisait des jours qu'elle n'avait pas croisé un cheval. Elle n'en demandait pas beaucoup, pourtant. Quelques paroles, un regard, ou même une silhouette.Il faisait chaud. La poussière s'envolait, le vent soufflait fort. Et devant elle, des collines à perte de vue, du sable et quelques touffes d'herbes rêches. Et puis, elle la vit. Cette longue file, sans limite, ses sabots foulant le sol, inlassablement, en avant. La caravane. Elle en fit son troupeau, elle en fit sa famille. Et jamais personne ne la priva de sa liberté ici. Jamais personne ne lui indiqua le chemin à suivre. Jamais personne ne l'obligea à les suivre. Et depuis deux ans déjà, elle vit au rythme de leurs foulées. Sacha cueille le jour. Sacha se la joue Carpe Diem.Et puis un jour, l'appel de l'aventure. Un jour, le massacre des siens. Le lendemain, ses sabots sur les terres de la félonne.

    But dans la vie : Se libérer de l'emprise de Pandore, quitter ces terres.
    A propos de Pandore : Tout ce qu'elle veut obtenir d'elle, c'est sa liberté. Elle n'a aucunement peur de la déesse, ni de ses apparitions.

______________________
QUOD ERAT DEMONSTRANDUM.
« C'était les grincements d'une machine qui n'éprouve pas de sentiment. C'était les hurlements sourds d'un cœur éprouvé par la complexité du monde, et qui, avec une certaine innocence, se fermait à lui pour ne vivre que sur une terre matérielle chevauchée par un ciel dont l'infinité avait une fin. »
Spoiler:
 


Dernière édition par Samaël le Sam 6 Sep - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://falonasynae.forumactif.com
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Sacha Farmer [FINNI] [X]
» Sacha K. Brook {OK}
» Hey ! Pourquoi tu me regardes comme ça !? ft Sacha Vega
» Fiche Technique de Sacha Alernighter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falöna Synaë :: administration :: Grimoire des Âmes :: Âmes pré - créées :: Falöniens :: Fälarions-