Partagez | 
 

 [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   Lun 16 Mai - 16:49

Requiem
Membre
avatar

Messages : 72
Pan : 308
Date d'inscription : 15/05/2016

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Légende:
Relationship:

A l'orée de la forêt, je m'avance prudemment en cette sombre après-midi dans ce que l'on nomme le champs des morts. Il est certain que celui-ci porte très bien son nom ; entièrement brûlé, devant moi ne se dresse qu'un vaste tapis de cendres qui s'étend jusqu'au pied du volcan. Les alentours semblent complètement morts, et, tendant l'oreille, je n'entends en retour que le silence morbide de ces lieux si particuliers. Que les pions de Pandore gardent ces terres, je n'en voudrais pas et je trouverais bien étrange d'affectionner un tel endroit. Coïncidence de la nature ou non, celui-ci est en revanche le reflet parfait de ce que sont ces êtres maudits ; horrible et répugnant. De plus, il y fait très chaud, trop chaud même, et une odeur de brûlé semble encore se dégager du sol. Ou peut-être qu'elle me parvient tout simplement du volcan et de l'antre du dragon, mais peu importe, ça pu. Le sol sur lequel je marche dégage une fumée de cendres à chacun de mes pas, qui parvient à mes naseaux et me fait toussoter. C'est définitif, je n'aime pas cet endroit.
Je prie pour que personne ne m'ait entendue. Moi qui prône la discrétion, c'est raté, si bien que je m'arrête sur le coup et mets tous mes sens en éveil. Mon cœur bas fort dans mon poitrail, je suis en colère contre moi-même, mais je me rassure en me disant que si quelqu'un approchait, je l'entendrais. Cependant, je choisi désormais de rester à la lisière de la forêt, pas trop exposée. La grisaille du ciel me fait penser que finalement, les couleurs du paysage cendré s'accordent parfaitement avec ma robe. Cela me rassure de nouveau. Seule, je ne me sens pas à l'aise ici, mais je me refuse d'avoir peur d'un danger inexistant. J'attends donc, immobile.

Kabëlan Sha et moi avons rendez-vous ici, dans le but d'obtenir des informations sur la position du palais de Pandore. Je suis plutôt réjouie de cette quête, car ceci est dans mes cordes et me permet de voyager. De plus l'adrénaline de se rendre sur les terres ennemies est toujours agréable, bien qu'elle se soit vite calmée lorsque j'ai découvert cet horrible endroit.
Je ne connais que peu notre chef, mais je le respecte. Il est intelligent, et je ne crois pas qu'il soit du genre à parler pour ne rien dire, c'est pourquoi j'ai accepté cette escapade en sa compagnie. De plus, il paraît plus que déterminé à gagner cette guerre contre Pandore et une grande partie de ses plans sont pour l'instant un franc succès. Je pense que ce statut de leader lui convient à merveille, mais je ne le connais que par nos batailles. En fait, je ne sais même pas s'il sait vraiment qui je suis non plus, ayant fait mon possible pour ne pas me faire remarquer. J'aviserai, mais il ne sera sûrement pas question de la pluie et du beau temps ; je compte mener à bien cette quête avant toute autre chose. Et très certainement lui aussi, je n'en doute pas.

Le passage d'une brise légère me redonne un peu de courage face au triste paysage qui me glace le sang chaque fois que je le détaille. Un frisson me parcourt l'échine, les minutes me paraissent une éternité, et je prie pour que l'étalon pointe le bout de son nez le plus rapidement possible.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   Mer 18 Mai - 14:12

Kabëlan Sha
Membre


Messages : 152
Pan : 147
Date d'inscription : 30/04/2014

Feuille de personnage
Age: 12 ans
Légende:
Relationship:

Il les savait en territoire ennemi, et par conséquent, en danger imminent.

Après la défaite des Rhönins dans les bois automnaux, après la perte de leur précieux bouclier protecteur et la vue de leur île complètement à portée des démons et de Pandore elle-même, tout s'était passé très vite. Kabëlan Sha avait décidé de passer à l'action et de frapper fort. La "conquête" de Südarya s'était passée sans encombre, puisque la félonne ne s'était pas attendue à devoir faire face à une telle situation.
Le fait qu'elle prenne possession du nord de Falöna Synaë montrait bien qu'elle était prise au dépourvue. Elle calquait ses actions sur celles des résistants. Autrement dit, ils avaient une longueur d'avance.

Du moins, c'était ce que Sha espérait.

Cette journée promettait d'être longue et riche en émotions. L'impatience d'en découdre avec de nouveaux mystères de l'île de la félonie l'avait empêché de dormir toute une nuit. Kabëlan n'avait cessé de penser à ce qu'il risquait de découvrir aujourd'hui. Personne n'avait encore creusé de piste, ni même cherché. Personne n'avait trouvé d'indice. Et pourtant, depuis le temps, cela aurait dû être la première chose que les survivants devaient chercher : la localisation du Palais de Pandore.
Apparemment, la déesse était une telle maîtresse de terreur que jamais personne n'avait osé fouiller les recoins de son île à la recherche de sa cache. C'était bien par là qu'il fallait commencer.

D'autant plus que Pandore venait de donner indirectement au leader des Rhönins une preuve irréfutable qu'elle se trouvait dans les environs. Si les Pandörians avaient décidé de s'installer dans la partie nord de l'île, ça ne devait pas être par hasard.
Et si personne n'avait encore jamais vu le Palais de Pandore, il devait encore s'agir d'un sortilège, comme le bouclier de Kalgoath. Après tout, on ne pouvait pas nier l'hypothèse que le Palais avait toujours été sous le nez des survivants de Falöna Synaë. Il devait surement être invisible, tout simplement. Mais où se trouvait-il alors ?

L'idée la plus naturelle qui lui venait en tête, ce serait que le Palais se trouvait, tout comme Kalgoath, juste à côté de Falöna Synaë, mais dans le nord de l'île. Pandore ne pouvait décemment pas installer sa demeure près de Nosvorath. Elle semblait le craindre comme eux le craignaient. Et donc, le volcan prenant la majorité de la place sur ce territoire, son palais devait se trouver ailleurs, peut être un peu enfoncé dans la mer.

C'était là, que Kabëlan mènerait son escarmouche.
Le tacheté s'avançait dans les cendres du Champ des Morts. Cette plaine autrefois verdoyante ne cessait d'être recouverte par les crachats du volcan où sommeillait parfois le dragon, si ce dernier ne survolait pas l'île. L'endroit était dangereux. De part la présence de l'immense bête, mais aussi parce qu'il n'y avait pas âme qui vive. Du moins, pas d'allié.
Les Pandörians pouvaient surgir à n'importe quel moment. Excitant.

Une silhouette claire se détachait non loin, du paysage. Il reconnut la jument qui l'accompagnerait en cette journée, et qu'il avait aperçu lorsqu'ils s'étaient rapidement vus pour se donner rendez-vous et discuter des termes de l'expédition. Elle se nommait Requiem.
Kabëlan prit le trot, soulevant un faible nuage de poussière et de cendre derrière son sillage. Se rapprochant d'elle, il s'arrêta juste à ses côtés, et la salua dans un sourire.

- Prête ?


Lui l'était en tout cas. Promenant son regard sur l'étendue du champ, le Rhönin reprit la parole.

- Si l'on fait confiance à mon intuition, elle devrait se trouver bien plus au nord, les pieds dans l'eau de mer. En tout cas, ce serait là que je m'installerais, moi.

Requiem avait le droit de tout savoir sur la réflexion de son leader. Elle faisait partie de cette mission et tout comme lui aujourd'hui, elle risquait sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   Mer 18 Mai - 23:59

Requiem
Membre
avatar

Messages : 72
Pan : 308
Date d'inscription : 15/05/2016

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Légende:
Relationship:

De loin, j'observe le volcan et ses nuances de couleur, passant d'un noir d'ébène à l'orangé de la lave, déjà terni par le temps et le climat. Seul relief de ce paysage aussi plat que l'horizon, il fait également tâche par toutes ses couleurs qui divergent de la grisaille du ciel et de la terre. Et malgré toutes les horreurs auxquelles il est associé, je le trouve magnifique. Je trouve cela aussi étrange qu'admirable qu'il soit seul signe de vie à des kilomètres à la ronde, parmi ce champs de cendre qui empeste la mort et la tristesse. Si les Pandörians n'avaient pas conqui Nördayron, et que la guerre contre Pandore n'était pas si importante en ces temps, je m'y serais probablement rendue assez tôt lors de mes voyages, curieuse de pouvoir enfin explorer les entrailles de la terre. Un univers fantastique, différent de celui que je connais depuis mon plus jeune âge.

Les yeux rivés sur le volcan, j'en oublie toute notion du temps jusqu'à ce que je puisse apercevoir Kabëlan Sha, trottinant dans ma direction. Sa robe ressort autant du paysage que le géant que je contemplais quelques secondes auparavant, blanche, tachetée de noir. Je la trouve magnifique, et je trouve la mienne presque ridicule ; ma robe grise légèrement tachetée de blanc fait brouillon à côté de ses belles tâches noires et de sa crinière où crins blancs et noirs semblent mener une guerre sans répis. Il paraît avoir un parfait physique également, n'étant ni trop grand ni trop petit, et dont les muscles saillants font de lui un véritable combattant. Souriant de plus, je ne doute pas de sa popularité envers les jeunes pouliches, même si je ne suis pas certaine que son rôle au sein de cette guerre lui permette vraiment de penser à quelque jument. Je me fiche bien de sa vie plus personnelle, mais ne serait-il pas bénéfique aux Rhönins d'avoir également pour leader à ses côtés un équidé de la gente féminine ? Peut-être celle-ci pourrait-elle apporter un peu de finesse et de malice face à la terrifiante cruauté de Pandore. A vrai dire, je ne sais absolument rien des responsabilités et des compétences d'un leader, je ne suis pas faite pour tenir un rôle si important. Peut-être que toute cette réflexion n'est que pure sottise après tout, de plus que Kabëlan Sha semble remplir sa tâche à la perfection, seul.

En guise de salutations, il m'offre un sourire que je me force à rendre. Sourire n'est pas quelque chose de naturel chez moi, de plus que je suis bien trop occupée et excitée par la mission pour y accorder une quelconque importance. Mais il s'agit de notre leader, et je lui doit tout mon respect, répondre à ses salutations est donc la moindre des choses. Et étant donné les risques qui nous guettent, je ne suis pas certaine d'avoir l'occasion de sourire par la suite.

« De toute évidence, je le suis. » Dis-je en guise de réponse pour accompagner mon sourire.

J'écoute avec attention le fond de ses pensées sur la position du palais de la déesse, et au moment où il cesse de parler, je comprends qu'il n'a ni besoin d'une jument ni de qui que ce soit à ses côtés en tant que leader ; il est bien plus intelligent que ce que je ne pensais à vrai dire, et ne fait pas partie de ces chefs qui ne pensent rempoter une guerre que par les combats et la violence - même s'il en faudra - tels que ces stupides humains pourraient l'être.
En réalité, sa réflexion me paraît des plus logiques, et je ne sais que faire d'autre si ce n'est que d'acquiescer d'un hochement de tête. J'ai soudainement davantage confiance en ses pensées. Dans tous les cas, je n'ai pas vraiment le choix puisque je ne vois actuellement aucune autre solution. Je n'ai tout compte fait jamais vu d'autres solutions étant donné que Pandore est fourbe et maligne, pensant que son palais peut se trouver n'importe où. Mais commencer par là est certainement la meilleure chose à faire, et je n'y trouve aucune objection.

« Alors je fais confiance à ton intuition. Dans ce cas, ne nous attardons pas ici, allons directement commencer par chercher là-bas. »

Je me permets ce choix, sans autorité. Dans tous les cas, ce champs de cendre ne nous apportera rien de plus, et il est sans doute préférable de ne pas rester trop dans les parages. Sans plus tarder, je prends un petit trot en direction de la plage, à l'affût du moindre danger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   Dim 22 Mai - 15:16

Kabëlan Sha
Membre


Messages : 152
Pan : 147
Date d'inscription : 30/04/2014

Feuille de personnage
Age: 12 ans
Légende:
Relationship:

La jument l'écouta sans broncher. Elle semblait même d'accord avec lui et lui proposa de commencer tout de suite et de ne pas plus s'attarder dans le champ. Ce à quoi Kabëlan répondit par un hochement de tête. Il prit alors le pas. Plus vite ils en auraient fini avec ça, plus vite ils pourraient retourner en sureté. Mais prendre une allure rapide ici ne ferait que les mettre en danger : la cendre qu'ils soulèveraient les trahirait. Mieux valait prendre son temps et ne pas se faire remarquer.

Ils devaient contourner le volcan pour rejoindre la mer, derrière. Ils avaient une assez longue marche à réaliser, et le silence commençait à s'installer entre eux. Puisqu'ils avaient au moins une bonne heure ou deux devant eux, Kabëlan ne désirait absolument pas les passer dans une mauvaise ambiance, bien qu'ils soient en territoire ennemi.
C'était l'occasion de faire connaissance avec cette jument résistante qu'il n'avait jamais eu l'occasion de voir, vraiment.

Le tacheté finit donc par tourner son visage vers elle, et dans un sourire, entama une conversation.

- Depuis combien de temps es-tu ici ?

Elle l'avait tutoyé, autant faire de même. Sha n'était pas du genre compliqué.
Peut être que converser ainsi lui paraitrait étrange, mais pour lui, il n'y avait jamais vraiment rien de sérieux. La vie, c'était un peu comme un jeu. C'était surement cette légèreté qui lui permettait de se battre avec autant d'ardeur. Il n'était pas suicidaire, mais il ne se prenait pas la tête. Rien n'était vraiment grave.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   Dim 29 Mai - 18:06

Requiem
Membre
avatar

Messages : 72
Pan : 308
Date d'inscription : 15/05/2016

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Légende:
Relationship:

Kabëlan Sha ne se fait pas prier et me suit, mais à une allure plus soutenue. Bien que je ne comprenne pas pourquoi il ne se hâte pas, je décide de ne pas faire la difficile et de ralentir à mon tour afin de me retrouver à son niveau. Lorsque je me retourne, je me sens soudainement très bête, et je rougirais très certainement si je le pouvais ; en effet, derrière moi se dresse un nuage de cendre qui n'est pas pour passer inaperçu. Je suis honteuse de ne pas y avoir pensé plus tôt, mais étant donné que l'étalon semble ne pas relever, je choisis de faire de même. De toute façon, c'est trop tard.

Au bout de quelques minutes, je n'entends plus que le doux bruit du silence. Rien de plus normal, nous ne sommes après tout que deux étrangers, et je n'ose engager la conversation. Je ne peux dire que cela me dérange, puisque j'aime ça. Peut-être que le tacheté aussi, il en deviendrait plus intéressant à mes yeux. Dans tous les cas, il ne semble pas très bavard.
Mais peut-être pensais-je trop haut, ou trop vite, puisque notre leader se décide de briser le silence, dans des mots toujours accompagnés de son ravissant sourire. Sujet simple, je pense qu'il ne fait que chercher la conversation pour faire passer la longue marche qui nous attend un peu plus vite. Pas très bavarde, je me dis toute fois que peut-être ce silence provoque chez lui un certain malaise que je ne connais pas, et qu'il préfère alors discuter. Pourquoi pas, après tout, c'est une occasion de le connaître un peu mieux, moi qui ne connais rien de mon leader. Devrais-je avoir honte de ça également ? Il est vrai que cela m'importe peu, mais il serait peut-être préférable d'en apprendre un peu plus, par pur respect. Rien que pour cela, je ne peux lui fermer la porte.

« En fait, je suis née sur l'île. »

Ma réponse est simple, et je me contente de répondre à sa question. Il est vrai que je ne suis pas du genre à m'étaler, j'estime inutile de parler pour ne rien dire, tout simplement. On ne peut donc pas dire que je sois une partenaire très intéressante pour converser, et il arrive que je le regrette dans certains moments. Actuellement, j'éprouve une pointe de regret. Peut-être ai-je été froide involontairement, même, alors que Kabëlan Sha ne cherche qu'un moyen de parler un peu. Je tente alors de me rattraper.

« Et toi, est-ce dame nature qui a décidé de ta venue ici, ou bien la félonne ? »

S'il savait l'effort que je fais pour paraître la moins sauvage possible. Je me dis qu'il est peut-être mieux que peu me côtoient, audieuse, froide, et silencieuse que je peux être.
Finalement, je me décide d'arrêter de réfléchir à mes dires, et d'abandonner cette étrange impression d'anxiété causée par la présence de notre leader. Je le respecte de toute évidence, mais je pense ne pas avoir à lui plaire volontairement, et je ne le ferai pas. Je sens mes muscles se détendre, mon regard se pose sur l'horizon. Nous marchons en direction du volcan qui se rapproche et grandi à vue d'œil, perdus dans ce champ de cendre, autrefois bien plus verdoyant.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   Lun 6 Juin - 9:37

Kabëlan Sha
Membre


Messages : 152
Pan : 147
Date d'inscription : 30/04/2014

Feuille de personnage
Age: 12 ans
Légende:
Relationship:

Elle n'a pas l'air très bavarde, cette Requiem. Son sourire un peu forcé, les muscles de sa mâchoire un peu tendus par cette mimique qu'elle n'avait visiblement pas l'habitude de faire. Kabëlan fixait son visage avec attention. Ce devait être une solitaire. Il n'en avait cure, tant qu'elle ne lui mettait pas de bâtons dans les roues pour trouver et éradiquer Pandore. Mais il n'avait aucun doute là-dessus. Elle semblait calme et avoir du sang-froid. Elle avait accepté de suivre ses ordres pour l'instant. Tout portait à croire qu'elle serait une alliée de poids si des Pandörians surgissaient.

La grise lui répondit être née sur l'île. Le léopardé fit glisser ses yeux sur les alentours. Ce devait être difficile de vivre ici depuis sa naissance. Le taux de survie des jeunes était faible. Déjà qu'en tant qu'adulte, il était compliqué de fuir une apparition, un Alpha ou même seulement un semblable... Il n'imaginait pas avec de si courtes et frêles pattes qu'un poulain. A part si l'on était un semi-démon.
Kabëlan Sha soupira.

Perdu dans ses réflexions, il n'avait pas fait attention au court silence qui avait suivi le réponse de Requiem. Elle lui renvoya la question, attirant de nouveau son attention. Tournant la tête vers elle, un fin sourire éclaira son visage tacheté, ses yeux pétillant d'une certaine malice.

- Je suis venu de mon propre chef.

Il y avait de cela plusieurs années à présent. Il était un jeune chien fou, avide d'aventure et animé d'une certaine envie de vengeance. Bird's Escape et lui avaient un contrat, avant qu'elle ne succombe sous les coups d'un des fils de la félonne, alors même qu'elle cherchait à rejoindre Falöna Synaë et à en percer ses mystères. Depuis la découverte du cadavre de son amie, il n'avait eu de cesse de chercher à son tour à venir sur l'île, pour continuer l'aventure de la brune.
Sa vie était palpitante et pas des plus reposantes. Mais c'était ce qu'il avait toujours désiré. Le danger, le danger. Les secrets, les enigmes. La renommée. Et qu'on chante son nom dans les légendes. En soit, cela lui était bien égal s'il laissait sa trace ici ou non. Tant qu'il n'avait aucun regret.

Le grand volcan les dominait tous deux. Nosvorath dormait profondément en son sein, puisqu'aucune silhouette de dragon ne survolait les cieux de Falöna Synaë. Cette créature était un fléau. Kalgoath se remettait à peine de sa venue, sa terre brûlée recommençant à fleurir.
Kabëlan se mordit l'intérieur de la joue.
Deux possibilités s'offraient à eux : soit ils passaient par les geysers pour contourner le volcan, soit ils escaladaient la montagne de cendre et de lave pour redescendre par l'autre côté et atteindre directement la mer. C'était le chemin le plus court, mais était-ce le moins risqué ?

L'étalon jeta un coup d'oeil à sa congénère. Un sourire amusé étira ses lèvres.
Requiem ne dirait pas non à une petite escapade au dessus d'un dragon endormi ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   Jeu 18 Aoû - 15:04

Requiem
Membre
avatar

Messages : 72
Pan : 308
Date d'inscription : 15/05/2016

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Légende:
Relationship:

J'entends son soupire suivant ma réponse, mais je suis incapable d'en comprendre l'origine. Il est certainement le fruit de profondes réflexions ou de souvenirs qu'il restera à jamais le seul à connaître, mais cela ne me dérange pas. Sa réponse à ma question me surprend davantage, de même que le sourire qui l'accompagne. Je ne saurais dire ce que son expression malicieuse provoque en moi ; je trouve cela étrangement fascinant d'avoir l'envie de connaître les terres impitoyables de Pandore, mais je le trouve également complètement fou et idiot de se rendre sur une île dangereuse dont on ne s'échappe pas. De s'y rendre de son plein grès alors que d'autres n'ont jamais rien connus de différent que la cruauté de la félonne. Peut-être devrais-je me sentir énervée, en colère contre lui, mais ce n'est pas le cas. Cela m'assure - il me semble - que je ne l'entendrai certainement jamais se plaindre du fait d'avoir été forcé à vivre sur les terres de Pandore, d'avoir une misérable vie depuis son arrivée sur Falöna Synaë. Ce qui est fort plaisant.
J'esquisse un demi sourire dont je ne saurais dire si il se veut naturel. Kabëlan Sha n'a rien d'un équidé normal, ce que j'apprécie. Il n'est pas si ennuyant que ça, finalement.

« Un aventurier, donc. » dis-je calmement.

Rapidement, nous arrivons au pied du volcan. Ne pas s'attarder ici me semble primordial, mais nous devons choisir entre contourner le géant ou bien l'escalader. Mon choix est vite fait, le danger guettant dans tous les cas. Mais l'esprit de mon leader est peut-être plus malin et réfléchi, et je me dois d'obéir à ses ordres. Je me tourne vers lui et aperçoit toujours ce sourire, ce même sourire qui lui donne une expression différente à chaque fois. Il se fait là plus joueur, plus audacieux même lorsque j'en comprends la signification ; tel un véritable aventurier, je pourrais presque lire dans ses pensées que contourner le volcan ne l'intéresse pas le moins du monde. J'en suis ravie. Stratégiquement, c'est le meilleur chemin à emprunter car le géant de lave domine tout le territoire, aucun risque donc d'être à découvert dans le champ des morts. Espionne d'expérience, les hauteurs sont pour moi de loin idéales pour passer en toute tranquillité de l'autre côté, tout en ayant la sécurité de repérer sans être repéré. C'est également le plus court, même si le dragon en a fait son abri. Un simple détail.

Cette fois, je lui rends un sourire naturel et entendu, enjoué même, qui métamorphose mon air sérieux de solitaire. C'est comme si je voyais en Kabëlan Sha deux facettes bien distinctes ; L'esprit d'un leader né qui en veut, déterminé et prêt à tout, mais aussi l'âme d'un équidé resté enfant, cherchant avant tout le jeu, l'aventure, l'inconnu. Cela m'amuse, parce que je connais bien ce qu'est cette addiction à l'adrénaline, à l'amour du risque. Une drogue qui, une fois que l'on y goûte, ne vous lâche jamais et vous fait mener une vie trépidante.

« Escalader un volcan habité par un dragon endormi est un formidable défi, bien plus passionnant que de traverser un champ de geysers. Je suis partante. »

Mes yeux parcourent le géant de lave, le détaillant de haut en bas, avant de jeter un dernier coup d'œil au tacheté.

« Les dames d'abord, n'est-ce pas. »

Ma voix est presque autoritaire, mais enjouée. Il est vrai que je ne laisse pas vraiment le choix à mon leader, mais c'est parce que je sais pertinemment qu'il pourra me rattraper sans aucun problème. J'entame donc mon ascension avec la plus grande prudence, portée par l'adrénaline, néanmoins sans me précipiter. Escalader un volcan n'est pas sans danger, si bien que je sens déjà quelques cailloux glisser sous mes sabots.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Quête] Sur les traces du diable - Kabëlan Sha   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corne du Diable = Psycopathe
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ♣ FILET DU DIABLE | RPG | HP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falöna Synaë :: Le champ des morts-