Partagez | 
 

 Ne pas s'égarer [ft. Hannibal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Ne pas s'égarer [ft. Hannibal]   Dim 3 Avr - 13:16

Quinte Flush Royale
Membre
avatar

Messages : 78
Pan : 100
Date d'inscription : 27/12/2015

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Légende:
Relationship:

Il fallait croire que tu aimes te perdre n'importe où et n'importe quand. Serait-ce une envie d'aventure que tu as en ce moment ? Ah que non. Tu n'es pas aussi avide de nouvelles expériences qu'un jeune poulain en apprentissage. Tu cracherais presque à la figure du narrateur pour avoir dit un truc pareil. Tu n'oublies jamais que Pandore contrôle ces terres. Que tu n'as pas encore pris sa place. Ah, qu'elle soit maudite ! Un jour tu détruiras tout ce qu'elle a construit et mènera un monde chaotique dans lequel tu pourras rire, rire et encore rire de façon machiavélique. Tu seras perchée au dessus d'une terre en feu, où la seule façon de vivre sera de se battre ou de fuir. Un monde sans illusion, rien qu'une réalité sombre qui ne peut tromper personne.

Après des terres hivernales, tu te retrouves dans un nouvel endroit que la félonne aime créer au fil des saisons. Soi-disant que c'est le printemps. Les petites fleurs et les chants des oiseaux, c'est très peu pour toi. Tu te retrouves dans une clairière entourée d'arbre, où le vent fait crisser les feuilles dans un son apaisant. C'est tout beau, c'est tout niais. T'en aurais presque la nausée si la curiosité ne t'avait pas interpellé.

Un étang aux reflets inégaux siégeait au centre de la clairière. C'était étrange,d'autant plus qu'un sentiment que tu n'avais pas eu depuis longtemps t'envahissait : la nostalgie. Tu avais l'impression de replonger dans le passé. Tu te revois dans ce pré complètement pourri, clôturé de barbelés. Tu n'avais que pour seule nourriture l'herbe qui se faisait rare au fil des années. Tu te souviens avoir été maigre, les os de tes côtes saillant à la vue de tous. Et puis cette étincelle qui a éveillé en toi cette envie de destruction. Tu avais ces barbelés accrochés à ton poitrail, tu détruisais les bois et faisait tomber ces foutus bipèdes, n'ayant pas peur de les écraser. Tu avais ressenti une joie inouïe et un sentiment de liberté que tu n'avais pas eu depuis bien longtemps.

Tu sors de ton passé en sentant une présence hostile non loin de toi...
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout homme qui marche peut s'égarer. [Jay & Louanne]
» Hannibal saison 2
» Avez vous déjà vu ? Pennywise, the Butcher et Hannibal Lecter en viré.
» Hannibal RPG
» Hannibal RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falöna Synaë :: Echo du temps-