Partagez | 
 

 Learn to fall - Astaroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Learn to fall - Astaroth   Dim 13 Mar - 17:22

Haltaë
Membre
avatar

Messages : 147
Pan : 102
Date d'inscription : 23/03/2014

Feuille de personnage
Age: 4 ans
Légende:
Relationship:

Learn to fall
Astaroth & Haltaë
Privé.


« Ruse. Montre moi de quoi tu es capable. Mais met fin à sa vie. Une abomination pareille ne doit pas exister. »


Telles étaient les paroles de sa mère, la divine Pandore. Celui qu'elle traquait ne devait continuer de respirer le même air que sa famille. Le Né-de-souffrance devait périr. Autrement il représenterait une menace à leur équilibre. De plus, son existence faisait honte au Tentateur. Ceci suffisait amplement à justifier la nécessité de l'éliminer. Le nom d'Haschatan ne devait continuer à être ainsi souillé. Le demi-démon serait supprimé, il ne pouvait en être autrement. Et la Princesse des Ombres en avait la mission.

La noiraude l'avait cherché des jours durant. N'ayant jamais vu sa cible, elle ne pouvait le reconnaître de par sa simple apparence. Ainsi avait-elle filé chaque équidé rôdant près des sanctuaires. Et elle s'était trompée à plusieurs reprises, manquant d'aborder un simple mortel sans intérêt quelconque. Il lui avait fallu bien du temps avant de trouver enfin la perle rare. Quel en fut son soulagement...
Elle l'avait cherché jusqu'à en ratisser Südarya et Estyöra tout entiers. Jusqu'à enfin le trouver. Puis elle ne l'avait plus lâché. Nuit et jour, elle l'avait suivi dans son ombre, observant avec minutie tous les faits et gestes de sa proie. Elle ne lui laissait aucune intimité, l'observant sans relâche. Obsessionnellement, jusqu'à en oublier de se nourrir et de se reposer. Il rythmait chacune de ses journées, occupait chacune de ses nuits. Il était devenu le centre de son attention.

Terrée dans des buissons, elle l'avait vu pénétrer dans le sanctuaire divin. Il savait certainement qu'il y était à l'abri de Pandore et ses enfants. Nul Alpha ne pouvait pénétrer en ces lieux. Mais la Princesse, elle, le pouvait. Elle n'avait la puissance de ses oncles. Mais elle avait leur savoir. Et par dessus tout, elle avait accès aux temples. N'était-ce donc pas la raison pour laquelle la Félonne même lui avait confié cette tâche ?
Elle gonfla le torse. Il était temps de cueillir sa proie. Haltaë devait entrer à son tour.

Elle inspira un grand coup. D'un bond, elle s'élança au galop, veillant à ne point éviter les branchages. La Princesse devait se salir. Mieux valait qu'elle n'ait l'air trop soignée bien qu'elle ne l'était déjà que fort peu. Si elle pouvait emmêler plus encore ses crins, ça ne pouvait qu'être préférable.
Nul besoin qu'elle se montre discrète pour son apparition. La noiraude débarqua au grand galop dans le sanctuaire, l'air affolée. Sans jeter un regard au Né-de-souffrance, elle partit immédiatement vers le fond de la pièce. Alors elle commença son numéro.

_ Il est à mes trousses.

Elle tentait de reprendre son souffle. Heureusement qu'elle était arrivée dans un bon train, elle n'avait à se forcer. Son regard se tourna vers le demi-démon.

_ Dans peu de temps, il sera là. Il ne me lâche pas. Cela fait plusieurs jours déjà qu'il me suit sans relâche, se ruant sur moi dès que je relâche mon attention.

Elle s'approcha légèrement et jeta un bref coup d’œil à l'extérieur. D'un bond, elle recula. Elle secoua la tête.

_ Je dois fuir, il me retrouvera. C'est certain. Son regard se plongea dans celui de l'étalon. Mais je ne sais pas où aller, je suis seule. Je suis à sa merci, tellement faible face à lui.

Elle commença à faire les cent pas, sans plus le regarder. C'était la première fois que la Princesse jouait un rôle. Elle espérait seulement se montrer convaincante.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Lun 14 Mar - 13:02

Astaroth
Membre
avatar

Messages : 306
Pan : 114
Date d'inscription : 27/06/2010

Feuille de personnage
Age: 1an.
Légende:
Relationship:

Un an s'était écoulé depuis la nuit de sa naissance. Un an au cours duquel il avait voyagé entre chaque sanctuaire à la rencontre des Esprits, dans l'espoir de faire accepter sa nature démoniaque, et d'enchaîner les ardeurs du monstre qui dormait en lui. Astaroth s'était assagi. Il avait beaucoup appris, des autres, du monde et de lui-même, écoutant sagement les conseils de Loup, de Lièvre, de Libellule et de Tigre. Suivant parfois les doux pas de sa mère.

Il oscillait encore pourtant entre deux univers. Il se sentait si éloigné de la pensée des autres chevaux. Mais il ne se sentait pas plus proche des fils démons de la félonne Pandore. S'il le vivait bien, ou pas ? Il n'en savait trop rien. Il vivait, c'était le principal.
Son corps avait grandi. Il avait acquis sa taille d'adulte et il espérait sincèrement l'arrêt de son développement. De si gros changements, en si peu de temps... Il en avait eu la nausée parfois, de se réveiller avec dix centimètres de plus que la veille. Mais il sentait son corps fort et puissant. Il s'était paré de belles couleurs crèmes et sables. Ses crins noirs avaient poussé, sa musculature avait pris en volume.
Il était encore maladroit dans ses gestes. En soit, il n'était encore pas très à l'aise dans ses chairs. Comme si ce corps n'était pas assez grand et gros, pour le contenir.

Se sachant en danger perpétuel, il avait suivi les paroles de sa mère et lui avait obéi, passant le plus clair de son temps en la présence des Esprits, dans les sanctuaires. De Falöna Synaë, il n'avait vu que des bribes de paysage. Il avait ouï dire qu'un nouveau territoire, verdoyant et printanier, avait fait son apparition. Il aurait aimé s'y rendre, mais il ne désirait faire de peine à Jenifaël. Sa génitrice était si sensible.

Astaroth passait donc la majorité de ses journées à discuter avec les êtres surnaturels présents dans les lieux saints de l'île de Pandore. En leur présence, il se sentait bien. Eux, n'étaient pas plus vivant que mort, ils étaient aussi différents que lui. Ils ne le jugeaient pas. Et Astaroth aimait s'adonner à jouer aux devinettes avec eux. Il apprenait chaque jour des nouvelles choses. Cela occupait grandement ses journées. Il avait soif de savoir.

Mais quelque chose d'autre le tracassait en cette belle journée d'un doux hiver. Cette nuit, il avait rêver. Il avait rêvé qu'il se réveillait, qu'il se voyait dormir. Cette nuit, il avait voyagé dans son sommeil. Et plus encore, il avait cru comprendre que quelqu'un l'épiait. La sensation lui en avait donné d'immenses frissons. Pourtant, à son véritable réveil, il n'y avait personne d'autre que lui, et les deux esprits habitant Elariä.

La journée était bien avancée maintenant. Astaroth était occupé à reconnaître diverses plantes, comme le lui avait enseigné le Lièvre du temple du vent, lorsque débarqua une jument tout de noir vêtue, visiblement fort affolée.
Surpris par cette arrivée inattendue, le semi-démon l'observa, sans vraiment avoir de réaction. Elle parlait de quelque chose qui la pourchassait. Elle disait qu'il viendrait ici et la rattraperait. Il ne comprenait pas grand chose à son charabias, mais sa curiosité le poussait à en apprendre davantage sur cette histoire.

- De qui parlez-vous ?

Restant immobile devant la plante qu'il avait tenté de reconnaître, le Né-de-Souffrance fixait dès à présent la nouvelle venue avec intérêt. Il n'avait pas croisé grand monde depuis sa naissance. Il n'avait jamais ressenti le besoin de se lier avec les chevaux évoluant sur les terres de la félonne Pandore. Après tout, il n'était pas comme eux. Et les démons n'étaient pas des bestioles grégaires.
Astaroth avait aussi noté un certain manque d'empathie. Il essayait de travailler à cela, mais il ne pouvait contrer indéfiniment sa nature.
Les oreilles tendues sur le haut de son crâne, la jeune créature dardait ses prunelles noires et profondes sur la jument. On pouvait déceler dans son regard les restes du brasier qu'avait été les pupilles du Tentateur. Ce n'était que lueur rouge dans le néant d'obscurité dont étaient composées ses iris.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Lun 14 Mar - 21:33

Haltaë
Membre
avatar

Messages : 147
Pan : 102
Date d'inscription : 23/03/2014

Feuille de personnage
Age: 4 ans
Légende:
Relationship:

Son manège lui sembla produire l'effet escompté. La Princesse ne s'en contenterait pourtant pas. Si on l'avait envoyée trouver le Né-de-souffrance, ce n'était certainement pas pour se contenter de jouer les simples demoiselles en détresse. Autrement n'importe quelle autre sotte aurait pu remplir son rôle à merveille. Non, elle ferait bien plus. Elle passerait de comédienne à guerrière en peu de temps. Pour le moment, mieux valait pour le bien de sa mission qu'elle fasse tomber la méfiance de l'étalon.

Dissimulant son envie pressante d'en finir dans ces pas saccadés qu'elle faisait, elle tâchait de se montrer patiente. Il lui fallait cueillir la fleur au moment le plus opportun. Alors que la voix de l'isabelle se faisait enfin entendre, elle se stoppa brusquement, se retournant en sa direction. Qu'attendait-il donc pour s'approcher ? Elle se le demandait bien, mais s'il le fallait, elle romprait d'elle-même la distance qui les séparaient encore.
Et elle le fit. Ne faisant bruit, la noiraude fit trois pas en sa direction. Elle semblait s'être calmée, laissant un bref instant de calme avant de reprendre son numéro.

En réalité, cela n'était vraiment volontaire de sa part. En lui faisant face, la Princesse des Ombres avait croisé le regard de sa proie. Un bref instant, il lui sembla être celui d'un autre. Tiquant, elle faillit en perdre son improvisation.
Une question venait cependant à son esprit. Pourquoi ce mi-démon lui avait-il paru être le Tentateur ? Pourquoi avait-elle manqué son souffle en le voyant ?

« Rend sa dignité au Tentateur. »

Clignant des yeux, elle retrouva rapidement ses esprits. Son oncle était mort. L'étalon face à elle était le fruit d'une union impossible. Bien que vivant, il n'était pas normal. Pour cette raison, il devait disparaître. Oui, il le devait. Et mort, il le serait bientôt.

Sa voix se fit tremblante. Démonstration de son talent théâtral ou simple stress passager ?

_ Je ne connais son nom exact. C'est un caméléon, il est celui qu'il décide d'être et change chaque jour. J'ignore qui il est aujourd'hui mais il est encore à mes trousses.

Un bruit se fit entendre. Elle sursauta. Ses oreilles se plaquèrent contre son crâne.

_ C'est un fin chasseur. Il a tenté de me convaincre de lutter pour notre liberté mais j'ai refusé de le suivre. Jamais je n'oserai me battre contre une déesse et ses enfants. Ils sont bien trop forts à mon goût.

Ô non, jamais. Comment la Princesse des Ombres pourrait-elle se lever un jour contre sa mère et ses oncles ? Cela lui était tout bonnement impossible. Sans eux, elle n'aurait plus personne et ne serait certainement rien de plus qu'une jument parmi tant d'autres, dénuée des favoritismes dont elle bénéficiait depuis son enfance. La vie lui serait impossible sans ce cocon dans lequel elle avait grandi.

Sa marche repris, elle recommença à faire les cent pas. L'encolure haute, elle observait chaque recoin du sanctuaire, s'écartant à la moindre irrégularité. Parfois, elle s'arrêtait brusquement ; pointait les oreilles en direction de la forêt et repartait ni une ni deux. À nouveau, elle s'adressa à l'abomination.

_ Pensez-vous qu'il me trouvera ici ? Serais-je à l'abri entre ces murs ou plus encore en danger que je ne l'étais déjà à tenter de le semer par la course ?

Une fois de plus elle repartait dans son inspection. Seulement cette fois-ci, elle ne s'attarda plus longtemps sur les pierres composant Elariä. La noiraude se rapprocha du né-des-enfers. Elle pointa légèrement les oreilles en sa direction, sans cesser de jeter de furtifs coups d’œil en direction de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Mar 15 Mar - 10:59

Astaroth
Membre
avatar

Messages : 306
Pan : 114
Date d'inscription : 27/06/2010

Feuille de personnage
Age: 1an.
Légende:
Relationship:

Décidément, Astaroth avait beaucoup de mal à comprendre le comportement de la jument noire. De base, sa nature ne lui permettait pas une bonne compréhension de l'attitude des autres chevaux, mais il lui semblait que c'était pire, avec elle. Il la regardait marcher en piétinant le sol, en regardant de tous les côtés, comme si une bête sauvage risquait de lui sauter à la gorge à tout moment.
Elle s'immobilisa lorsqu'elle l'entendit parler. Elle le fixa, il la fixa. Elle effectua trois pas calmes vers lui, le regard rivé dans le sien. Les oreilles de la créature pivotèrent d'avant en arrière, avant de reprendre leur place, pointées vers l'équidé.

Elle resta là, un assez long instant, à le fixer bizarrement. Astaroth s'en fichait bien qu'elle le dévisage. Il se fichait de pas mal de choses en général. Mais il en venait à se demander s'il ne lui manquait pas un grain au cerveau.

- Vous allez bien... ?

Son murmure se perdit dans Elariä, alors que la jument se reprenait et déblatérait une description floue et qui n'avait pas vraiment de sens aux yeux du semi-démon.
L'incompréhension pouvait à présent se lire sur son visage. Il commençait à être agacé, qui plus est. Ne pas comprendre, c'était bien quelque chose qui titillait son côté sombre. Penchant sa tête sur le côté, l'expression de l'isabelle s'assombrit quelque peu, alors qu'il tentait de se remémorer les paroles de la noiraude pour en déduire un truc.

Elle reprit d'ailleurs sa marche, observant souvent la sortie du sanctuaire. Astaroth darda ses prunelles dans la même direction, et écouta. Mais il n'y avait rien. Il reporta son attention sur la jument.

A priori c'était un Rhönin qui la pourchassait. Un recruteur ou bien leur leader. Astaroth savait très peu de choses sur eux. Il n'en avait jamais croisé et il n'écartait pas la possibilité qu'ils abritent quelques psychopathes dans leurs rangs.
Quand bien même il n'avait jamais entendu parler d'un caméléon.
Astaroth chercha une solution concrète au problème de la jument. Au lieu de répondre à ses questions, qui engendreraient d'autres questions, il était bien plus logique de lui proposer des solutions éventuelles.

- Je suppose que vous pouvez prier l'Esprit de la Paix, pour que votre poursuivant vous laisse tranquille.

Il la fixa, un instant, reporta ses prunelles sur la plante à ses sabots, puis glissa de nouveau son attention sur la jument.
Boarf, il pouvait bien mettre de côté son activité pour un peu de sociabilisation. Jenifaël ne serait pas contre le fait qu'il fasse un effort de compréhension des autres, lui qui avait tant de mal à se faire entendre et à les entendre.

- Je peux vous y mener. C'est par là.


Comme cela lui semblait être la solution toute trouvée, il ne prit pas la peine d'attendre la réponse de la jument. Si elle n'était pas dépourvue de logique, elle accepterait. Non ?
Astaroth prit le pas et s'éloigna d'elle, sachant qu'il faudrait s'enfoncer dans Elariä pour trouver l'esprit Tigre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Dim 20 Mar - 13:47

Haltaë
Membre
avatar

Messages : 147
Pan : 102
Date d'inscription : 23/03/2014

Feuille de personnage
Age: 4 ans
Légende:
Relationship:

La Princesse commençait à se lasser de ce jeu. Il lui était particulièrement énervant de passer pour une sotte. Intérieurement, son corps commençait à bouillonner. Mais il lui fallait garder patience et continuer son manège, en attendant que le né-de-souffrance lui apporte le moment idéal sur un plateau. Alors elle se jetterait sur lui. Pas avant.

« Ruse » lui avait-on dit. Elle ignorait cependant à quel point elle le devrait. Cette mission était bien sa grande première. En quatre années, Haltaë avait été formée minutieusement à devenir un soldat parfait. Bien que la pratique se différenciait grandement de la théorie, elle se devait de faire une entrée convaincante chez les combattants de Pandore. Il n'était guère question qu'elle déçoive. La noiraude ne voulait être considérée comme rien de plus qu'un simple Bêta. Elle était Haltaë, fille du Chasseur élevée par les Alphas.

Continuant de faire les cent pas, elle attendait qu'il parle. Elle attendait qu'il lui donne enfin l'occasion de se montrer. Seulement, l'isabelle ne semblait encore décidé à lui permettre de se découvrir. Un peu passif, il lui paraissait presque mou. Pourtant il était bien le demi-démon, fils du Tentateur. Elle l'avait vu dans son regard.

Enfin, sa voix se fit entendre de nouveau. Elle sursauta, les yeux toujours rivés vers la sortie. Lorsqu'il eût fini, elle pencha la tête avec intérêt en sa direction. Voici une proposition fort intrigante.
Jamais la noiraude n'avait prié. Pas plus qu'elle n'avait rencontré un esprit. Par curiosité, elle ne pouvait refuser. Seulement, il y avait un hic. Si tant est qu'elle avait parvenu à tromper un demi-démon, pourrait-elle en faire autant avec un esprit ? Elle n'en savait que trop rien. Si le tigre de la paix la démasquait ni une ni deux, elle pourrait dire adieu à son effet de surprise. Et puis, ne pourrait-il pas interférer à ses pulsions meurtrières ?

Plantée sur place, elle faillit manquer l'étalon. Elle le rattrapa au petit trop, piaffant à moitié d'impatience. Son masque devrait tomber avant qu'ils ne s'approchent de l'esprit. Autrement sa proie risquait de lui échapper.
Alors qu'ils commençaient enfin à s'enfoncer plus en profondeur dans le sanctuaire, elle jeta un dernier regard vers la sortie. Maintenant plus personne ne pourrait lui venir en aide. Haltaë serait seule contre le né-des-enfers. Elle sentait pourtant comme un picotement dans ses entrailles. Était-ce l'adrénaline du danger ou craignait-elle simplement de perdre ? Elle n'en savait fichtrement rien. En revanche, elle savait que la déesse n'aurait confié cette mission à un incapable. Elle se redressa, pointant ses oreilles en avant. Elle, Princesse des Ombres, serait dans son élément pour rendre son honneur au Tentateur.

« Sois fière et forte, Princesse des Ombres. Tu ne crains personne, mais le monde te craint. »

La noiraude laissa l'abomination prendre quelques foulées d'avance. Elle serait mieux en retrait. Le temps commençait à être compté. Elle devait agir vite. L'esprit de la Paix devait rester loin d'eux. Ne connaissant ses capacités, elle préférait le tenir loin de son combat. Un Sha aurait pu en revanche s'avérait utile. Mais la Princesse se méfiait des esprits. S'il venait en aide à sa cible, sa mission serait un échec.

Ses sabots ne se firent plus entendre sur le sol de pierre. La noiraude avait cessé d'avancer. Il était temps de tomber le masque. Son regard se posa sur le corps développé de sa proie. Elle était plus fine. Sans doute pourrait-elle l'avoir à l'usure. Il disparaîtrait ensuite. Il avait beau ne rien lui avoir fait, par sa simple existence il était condamné. Le fils d'Haschatan ne pouvait, hélas, que mourir.

_ Vous avez, je pense, un problème bien plus gros que le mien.

Et elle était une partie même de ce problème. De par ses origines, jamais l'étalon ne pourrait être tranquille. Sa seule issue était la mort. Si tant est qu'il y échappait par chance cette fois-ci, il ne serait jamais en paix. Les Pandörians le poursuivraient. Les autres équidés le repousseraient. Le dénouement ne pouvait qu'en être tragique.

Déterminée, la guerrière s'élança sur lui. Elle chargea vers ses flancs, souhaitant le déstabiliser dans un premier temps. Il était trop tard pour faire demi-tour maintenant, il ne devait lui échapper.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Dim 20 Mar - 13:47

Pandore ~ Syölen
Membre


Messages : 743
Pan : 1983
Date d'inscription : 04/07/2010

Feuille de personnage
Age:
Légende:
Relationship:

Le membre 'Haltaë' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Combat' :

______________________
Dans ce long silence, je fuis ma propre décadence.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Jeu 24 Mar - 18:08

Astaroth
Membre
avatar

Messages : 306
Pan : 114
Date d'inscription : 27/06/2010

Feuille de personnage
Age: 1an.
Légende:
Relationship:

Quelques foulées, et Astaroth n'entendit plus que le bruit régulier de ses propres pas. Instinctivement, il sut que c'était mauvais signe. Mauvais présage. Mauvais, mauvais. L'ambiance avait changé. Il eut seulement le temps de volter quelque peu sur lui-même pour apercevoir la masse noire du corps de la jument foncer sur lui.
Il eut le bon réflexe d'esquiver et de continuer sa volte. Il sentit l'étrangère glisser le long de ses flancs et taper sa hanche, sans grand dommage. Mais de justesse, il avait cru qu'il se la prenait de plein fouet.

L'adrénaline était monté en flèche partout dans son système sanguin. Elle dévalait les pentes et les descentes de ses artères et veines, gainant son esprit d'un état secondaire dans lequel il fut plongé, sans s'en rendre compte. Le danger faisait vibrer son corps entier.
Mais il avait encore un peu de raison. Il ne contre-attaqua pas, ce n'était pas dans son éducation. Jenifaël et les Esprits lui avaient forgé un caractère presque placide et lisse. Une question subsistait pourtant : sa nature reprendrait-elle le dessus ?

Ni une ni deux, il fit la chose qui lui semblait le plus logique. Le semi-démon partit en sens inverse, et fila entre les ruines du sanctuaire, rebroussant chemin. Il n'avait aucune envie de se battre contre cette jument noire. Il avait pourtant une bonne idée du pourquoi elle attentait à sa vie.
Mais il n'aurait de cesse de choisir une stratégie neutre et presque diplomatique, tant qu'il en aurait l'occasion.

Astaroth n'était pas un lâche. Il n'avait pas peur. Il ne désirait seulement pas user de la violence. Elle était à ses yeux une facilité. Une abomination. Bien pire que sa propre existence.
Le né-de-souffrance connaissait l'endroit par cœur. Il réfléchissait rapidement à un moyen de piéger son adversaire sans la blesser. Tout ce qu'il voulait c'était lui parler. Si elle était ici, dans Elariä, alors elle n'avait rien d'un Alpha, et ça ne pouvait être Pandore. Elle était donc une mortelle, et dépourvue de lien surnaturel avec la félonne. Il avait encore espoir de la raisonner.

C'était sur cette pensée qu'Astaroth galopait le plus vite qu'il le pouvait dans les décombres et salles vides et éventrés du sanctuaire, envahis par la végétation redevenue sauvage et indomptée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Jeu 31 Mar - 10:01

Haltaë
Membre
avatar

Messages : 147
Pan : 102
Date d'inscription : 23/03/2014

Feuille de personnage
Age: 4 ans
Légende:
Relationship:

Elle étouffa un juron. La Princesse avait misérablement manqué son coup. Le né-de-souffrance lui avait échappé d'une grande aisance, la laissant sur place, béate. Dans un sens, elle comprenait mieux pourquoi cette mission lui revenait mais face à ce premier échec, Haltaë ne su réagir. Elle ne s'était pas préparée à le laisser filer de la sorte, non. On ne lui avait pas appris cela non plus. Pourtant, il lui avait échappé sans qu'elle n'eût rien pu faire. Elle se sentait impuissante. Ô que oui. Et blessée dans son amour propre, accessoirement. Elle ne pouvait décevoir. La fille du Chasseur ne s'imaginait pas pouvoir rentrer au palais, défaitiste. Non. C'était inconcevable.

Que dirait sa Mère si elle lui revenait sans avoir accompli sa mission ? Elle ne pouvait s'imaginer la décevoir. Cette simple idée affola son cœur, qui se mit à battre la chamade. Haltaë se trouvait face à un sentiment nouveau qu'elle n'avait jusqu'alors ressenti qu'une fois. La peur. Voir le ventre de Pearlqueen s'arrondir lui avait fait peur. Et maintenant, voir qu'elle risquait de décevoir sa Mère lui faisait peur. Pourquoi n'était-elle pas une Alpha elle aussi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas éliminer ce fichu demi-démon d'un seul coup ?

La Princesse des Ombres s'imagina le pire. Jamais elle n'avait déçu. Jamais elle n'avait perdu. Cette mission était sa première. Comment évoluerait son statut si elle ne se montrait à la hauteur de ses professeurs, et oncles ? Pour rien au monde Haltaë ne voulait que cela change. Elle devait prendre la chasse du né-des-enfers. Elle devait l'éliminer. Nulle autre issue n'était possible.

D'un bond, la jeune guerrière repartit petit trot dans le sanctuaire. La tête haute, elle en examinait chaque recoin. Il ne pouvait être allé bien loin, du moins l'espérait-elle. Sa cible ne devait absolument pas sortir d'ici. Bien que cela permettrait qu'elle reçoive une aide extérieure, Haltaë risquait aussi de perdre toute chance de réussite si elle le laissait s'enfoncer dans la forêt. Elle pourrait alors se remettre en filature mais ce ne serait plus pareil. Maintenant qu'il avait connaissance de son existence, il ne devait lui échapper.

Un claquement de sabots retentissait encore en bruit de fond. Il devait être encore dans les parages. La jeune soldate devait seulement trouver où il avait bien pu filer. Elle repassa au pas, trop peu discrète au trot. Une oreille pointée vers l'avant, une autre vers l'arrière, elle guettait un quelconque passage qui lui aurait échappé. Haltaë n'avait jamais pris la peine d'explorer Elariä jusqu'à présent. Quelque peu tendu, elle longeait un mur sans vraiment savoir où il la conduirait. Le terrain ne jouait pas en sa faveur mais qu'importe, elle devait le retrouver. Et l'éliminer. Absolument.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Ven 1 Avr - 22:15

Astaroth
Membre
avatar

Messages : 306
Pan : 114
Date d'inscription : 27/06/2010

Feuille de personnage
Age: 1an.
Légende:
Relationship:

Il galopa un long instant sans se rendre compte qu'elle ne l'avait pas suivi. Il galopa un long instant, slalomant entre les ruines, glissant sur les vieux pavés et les mousses matures et humides, soulevant un peu de poussière sombre accumulée dans des recoins. Il galopa un long instant, avant de se rendre compte qu'il ne fuyait que son ombre.

Astaroth s'immobilisa, ses flancs crémeux se soulevant à une vitesse folle. Le souffle coupé par la course, il était assourdi par son palpitant qui battait trop fort dans ses oreilles, et dans tout son crâne. Il avait la poitrine qui ne désirait qu'exploser, et l'esprit troublé par des interrogations qui resteraient sans réponse.
Son regard glissa derrière lui. Il n'entendait plus que sa propre respiration encore saccadée. Il tenta de retrouver son sang-froid, ferma les yeux et recula, posant sa croupe contre un pan de mur tenant encore debout par la volonté du Saint Esprit.

Le temps lui paraissait si long. L'insécurité, le danger si près de lui, caché dans la pénombre. Il ne sut combien de temps il resta là, immobile contre la pierre froide. Il aurait voulu disparaitre en elle, l'espace d'un instant. Il aurait voulu disparaitre en elle, pour toujours. N'avoir jamais eu à exister. N'avoir jamais eu à supporter cette vie qu'on lui imposait, une vie de réfugié. En soit, ce n'était pas une vie.

Un faible claquement derrière lui. Derrière le mur de pierre sur lequel son arrière-main était appuyée. Elle était là. Il pouvait sentir sa présence. Tous ses sens en éveil, tenus en alerte par l'adrénaline, et la peur. Et l'insécurité. Et l'incompréhension. Et l'injustice. Surtout l'injustice. N'avait-il pas le droit de vivre ? C'était tout ce qu'il demandait. Il ne ferait de mal à personne. Il voulait juste exister. Avoir le droit d'exister. Et qu'on lui foute la paix.

- Vous vous êtes déjà demandé... Pour quelles raisons nous sommes en vie ?

Sa voix, d'adulte maintenant, s'éleva de l'autre côté du mur. Il savait qu'elle pourrait l'entendre et clairement. Il savait qu'elle l'entendrait. Il ne voulait pas se battre. Il ne voulait pas se battre pour sauver sa vie. Qui lui imposait de se battre pour sauver sa vie ? De quel droit lui imposait-on de devoir faire de chaque jour un combat de survie ? Il le refusait. Il le réfutait. Il ne l'accepterait jamais.
Mais il n'était pas naïf ni dupe. Il ne vivait pas dans l'utopie. Quelque part, c'était un fataliste.

Astaroth reprit sa course, sachant très bien que la jument noire ne désirait qu'une seule et unique chose : l'étriper.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Ven 8 Avr - 22:38

Haltaë
Membre
avatar

Messages : 147
Pan : 102
Date d'inscription : 23/03/2014

Feuille de personnage
Age: 4 ans
Légende:
Relationship:

L'art de la chasse était principalement une affaire de calme et de patience. Il débutait par le repérage minutieux de la cible, accompagné d'une attente de l'opportunité idéale pour sortir de l'ombre. La Princesse avait franchi cette étape. Elle entrait ainsi dans la seconde étape de sa mission : la mise à mort.

Se glissant lentement le long de la paroi, elle n'avait pensé que le né-de-souffrance la repérerait. Elle s'était faite aussi silencieuse que possible pourtant. Une fois de plus, elle en avait oublié la part surnaturelle de l'être qu'elle pourchassait. Il n'était un équidé normal, pas plus qu'il n'était un démon. Il était une abomination, tout simplement. Pour cette même raison, il semblait tout naturel qu'il lui complique la tâche.

La noiraude devait réagir. Elle devait absolument parvenir à le rattraper, et le coincer pour en finir. Pourtant,  quelque chose l'en empêcha. La voix du né-des-enfers retentit, traversant le mur de pierre pour parvenir jusqu'aux oreilles de la noiraude, résonnant dans sa tête. En entendant ses mots, elle se vit incapable de bouger. Haltaë n'avait compris de suite.

Mise face à une évidence, elle sentit ses muscles se tendre. Et doucement, il inclina légèrement la tête ; perplexe. Pour quelle raison pouvait-il lui demander une telle chose ?

Résonnèrent alors des claquements de corne contre le sol dur du temple. La Princesse des Ombres se ressaisit, se remettant au pas. Il fuyait. La craignait-il ? Elle en doutait. Ne voulait-il mourir ? Certainement. Gardant son calme, elle tâcha de trouver l'issue menant à la sortie. Alors elle pourrait bloquer la route à sa proie. Et elle pourrait rentrer chez elle, victorieuse.

La fille du Chasseur ne pouvait rentrer bredouille, il s'agissait de quelque chose d'inenvisageable. Pour de nombreuses raisons. Principalement par fierté.

Pour autant, elle tenta tout de même de s'expliquer l'intervention du demi-démon. Elle ne comprenait pourquoi il en venait à lui poser une telle question. Doutait-il des raisons de son existence ? Elle, fille de Sparow et Pearlqueen vivait grâce à la bénédiction de Pandore. La félonne aurait pu désapprouver cette union, la fille d'Hadès n'étant déjà des Bêtas à cette période. Pourtant, Haltaë avait eu le droit de naître et surtout, de grandir au sein de cette grande famille démoniaque.

L'existence de la noiraude lui était comme une évidence. Si elle vivait, ce n'était que grâce à Mère. Si elle voulait être heureuse, elle n'avait qu'à contenter Mère. Si elle voulait rester auprès de ceux qu'elle aimait, elle devait être fidèle à Mère. Si elle voulait continuer de vivre de la sorte, elle devait le tuer : lui, le fils du Tentateur.

Elle comptait bien retrouver le fugitif. Elle comptait bien le coincer et accomplir sa mission. Fiers d'elle seraient la déesse et ses oncles. La jeune guerrière pris finalement le galop. Bien qu'il était assez complexe de le repérer dans l'ombre, elle n'en tint rigueur, se contentant de chercher la sortie. Seulement, elle semblait perdue, se retrouvant au carrefour de plusieurs chemins. Ne sachant lequel prendre pour bloquer la route au né-de-souffrance, elle s'arrêta et prit la parole.

_ Nous ne sommes en vie que parce qu'Elle l'a accepté. Elle est notre Mère, notre famille. Sa douceur mérite notre allégeance.

Elle parlait fort. Il devait l'entendre. Il devait pointer le bout de ses naseaux.

_ Son courroux est redoutable. Et vous l'avez provoqué, en souillant le nom de votre père. Le nom de mon oncle. Le nom de l'Enfer.

La Princesse n'osa prononcer le nom de l'Alpha avec lequel elle n'avait pu grandir. Au sein de sa cage thoracique, son pauvre cœur se mit à battre plus fort. Pour lui, elle ne devait laisser s'échapper l'isabelle. Pour lui, elle devait parvenir à le captiver. À l'appâter. Et à le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Ven 20 Mai - 20:59

Astaroth
Membre
avatar

Messages : 306
Pan : 114
Date d'inscription : 27/06/2010

Feuille de personnage
Age: 1an.
Légende:
Relationship:

Elle mit un moment à le poursuivre. Il en profita pour s'abriter dans un coin sombre, entre deux pans de mur s'étant écroulés l'un sur l'autre. Et puis il attendit. Les secondes semblaient être devenues des minutes. Mais enfin, les bruits de sabots sur la roche se firent entendre. Astaroth prit une bouffée d'air et retint sa respiration, qui à cause de la course, était encore saccadée. Une flèche noire passa devant lui sans le voir. Il compta dix foulées, puis sortit prudemment de sa cache.
La jument ne l'avait pas remarqué. Il devait en profiter pour partir d'ici. Il connaissait le chemin après tout.

Et pourtant, il restait là, immobile. Les yeux rivés sur le chemin emprunté par la noiraude.
Irrésistiblement, il se sentit partir. Un pas après l'autre, jusqu'à prendre un petit trot, ses membres se déposant avec souplesse sur les pavés pour en étouffer un maximum le bruit. Pourquoi ?
Ce n'était pourtant pas ce que Jenifaël aurait voulu. Ce n'était pourtant pas la voie de la raison, de la prudence. Et prudence est mère de sureté. Quel était ce sentiment qui le poussait à se rapprocher du danger ? De cette jument, sortie de nul part pour l'étriper ? Car c'était bien ce qu'elle voulait.

Curiosité. Incompréhension.
Oui. Il voulait savoir. Il voulait connaître le fond de la pensée des soldats de Pandore. Ses fils démoniaques, les grands Alphas, eux, étaient faits du mal. Mais les autres ? Et s'ils n'étaient finalement que des mortels comme Ashes, comme la fée ?
Après tout, il n'avait rencontré que Pearlqueen, depuis sa naissance. Son cercle de connaissances se limitait aux personnes qui l'avait vu naître. Et la Dame de Pique avait déjà un lourd passé derrière elle. Mais cette jument... Il ne connaissait rien d'elle. C'était à ses yeux, une parfaite inconnue. Elle qui déboulait de nul part pour lui voler sa vie. Quelles étaient les raisons qui la poussaient à agir ainsi pour une fausse déesse ?

Ce fut sa voix, féminine mais forte, qui l'interpella alors qu'il se rapprochait du carrefour où elle se tenait, en silence. Il était repassé à une allure plus lente et discrète. Instinctivement, son corps se tassait vers le sol, et il avançait comme un félin dans l'ombre désirant ne pas se faire remarquer.

Elle parlait de Pandore sans dire son nom. Elle en parlait, comme si elle pouvait l'écouter. Comme si elle lui devait son existence. Et la suite, au sujet du Roi des Démons.

Astaroth resta silencieux. Immobile à présent, à cinq ou six mètres derrière la jument d'ébène, le regard posé sur ses oreilles virevoltantes et ses crins fins. Jusqu'à ce qu'enfin, des mots traversent ses lèvres.

- Et s'il était en vie, qu'en serait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Ven 27 Mai - 18:49

Haltaë
Membre
avatar

Messages : 147
Pan : 102
Date d'inscription : 23/03/2014

Feuille de personnage
Age: 4 ans
Légende:
Relationship:

La jeune guerrière patientait, immobile. Si le demi-démon souhaitait quitter le sanctuaire, il devrait obligatoirement croiser sa route. Ainsi se montrerait-il, tôt ou tard. Haltaë était prise au dépourvu, n'ayant de réel plan d'attaque. Elle était encore jeune, et inexpérimentée. Son premier coup n'avait eu que peu d'effets, elle ne s'était préparée à l'éventualité d'un échec et ne savait comment se relever et y rebondir. Elle n'avait pas était entraînée pour être une perdante, on ne lui avait pas appris des notions telles que la retraite. Coûte que coûte, elle devait se battre pour sa Mère. Alors elle devait faire face au né-de-souffrance, et mener à bien sa mission.

Un calme presque déconcertant baignait dans les sombres dédales d'Elariä. Nul bruit parvenait à ses oreilles, si ce n'était autre que sa propre respiration, régulière mais hésitante. S'il ne lui semblait agressif, elle restait tout de même sur ses gardes, prête à répondre à n'importe quel assaut. Ou à y résister. Après tout, si on l'avait envoyée elle plutôt que n'importe quel simple Bêta, ce n'était certainement pas pour la facilité de la tâche.

Ses oreilles se pointèrent en avant, puis retournèrent presque aussitôt à leur position initiale, sur les côtés. Elle eût cru entendre un bruit, mais semblait apparemment s'être trompée. Sans doute sa proie devait-elle être encore au cœur de l'ombre, à attendre que la Princesse s'en aille, abandonnant sa quête.

Et pourtant, elle restait en position, sans guère bouger. Encore jeune, elle manquait de patience et se laissait penser librement, sans pour autant se détendre. La noiraude se demandait ce qui pourrait arriver si elle en venait à échouer. Elle ne voulait pas décevoir, tout autant qu'elle craignait le courroux de la déesse. Après tout, n'était-elle pas à présent elle-même en danger ? La dernière fois qu'elle avait vu sa mère, celle-ci était pleine de Méphisto et Pandore avait déjà approuvé la naissance du poulain. Tout cela perturbait la jeune soldate qui craignait de perdre sa place de favorite, au profit de son demi-démon de frère ou sœur, ne sachant encore rien de lui, puisqu'elle ne cherchait plus à entrer en contact avec sa mère biologique.

Alors, enfin, elle pu entendre à nouveau la voix du né-des-enfers. Et s'il était en vie... Qu'en serait-il ? Cette simple question glaça le sang de la Princesse des Ombres. Elle se trouvait face à une question qu'elle ne s'était jamais posée. Le roi de Démons ayant disparu à jamais, il ne pouvait être ramené. En conséquent, elle n'avait jamais pensé à l'éventualité qu'il aurait encore pu être en vie, à l'instant même où elle avait pour mission d'étriper son fils.

Béate, ne sachant que dire, elle ne chercha pas à faire face à l'isabelle, confrontée à son questionnement. Et s'il était en vie, qu'en serait-il ? Ses paroles tournaient en boucle dans sa tête, la confrontant à une remise en question à laquelle elle n'était pas préparée. Et s'il était en vie, qu'en serait-il ?
Certainement, tout n'aurait était pareil. La logique aurait voulu que le petit soit, tout comme elle-même l'avait été, élevé par Pandore et les Alphas. Alors Haschatan aurait sans doute fait de lui le plus grand guerrier de leur armée. Et elle, simple mortelle de son état, l'on aurait sans doute laissé de côté son éducation, la délaissant soudainement à l'idée de pouvoir obtenir un soldat plus parfait encore. Était-ce aussi ce qui allait se produire avec le nouveau poulain ? Cherchait-on en réalité à obtenir de puissants guerriers, nés pour se battre aux côtés de la Félonne ? Et elle, serait-elle donc une simple expérience, en préparation d'autre résultat plus prometteur ?

La petite était perdue. Le né-de-souffrance venait de soulever des interrogations auxquelles elle n'avait aucune réponse. De même, elle avait pour mission de l'éliminer alors qu'il n'avait aucunement tenté d'attenter à sa vie. Que cela pouvait-il signifier ? Elle ne comprenait pas.

Et si elle le laissait vivre, finalement ? Que se passerait-il ? Mère serait furieuse, il n'y avait nul doute possible. Et ses oncles, que penseraient-ils de tout cela ? Eux qui l'avaient forgée ? Méphistophélès et Belzébuth n'en auraient peut-être que peu de chose à faire mais qu'en serait-il d'Hannibal et de Samaël ? Haltaë avait beaucoup appris à leur côté. Ne seraient-ils pas déçus de la voire échouer ? Et enfin, le Tentateur, qu'en aurait-il pensé ? Elle devait se décider. Et vite.

_ Haschatan est mort d'amour pour Jenifaël.

Ce n'était qu'un simple constat. Si le Tentateur était mort, ce n'était que pour laisser vivre une simple mortelle, et son enfant. Il n'avait pas pu en faire le parfait soldat qu'il aurait aimé façonner de lui-même. Non, il était mort avant. Pour lui.

_ Et il est mort pour que vous puissiez vivre.

Lentement, elle se tourna, faisant enfin face à celui qui était ainsi son cousin, au même titre qui faisait de Pandore, sa mère, et des Alphas, ses oncles. Haltaë se trouvait face à une situation qui la mettait dans une situation bien délicate. Elle devait tuer Astaroth, pour Pandore. Mais pour l'amour qu'elle portait au Tentateur, elle ne pouvait le tuer.

_ Si je vous tue, sa mort n'aura été qu'inutile.


Elle recula de quelques pas, se rapprochant volontairement d'un mur. Son regard se plongea dans celui du demi-démon.

_ Je ne vous tuerai pas, alors vivez pour lui.
Elle marqua une pause. Mais si je rentre bredouille sans aucune égratignure, Sa colère s'abattra sûrement sur moi.

La Princesse des Ombres ne pouvait rentrer indemne sans ramener au Palais la tête de l'étalon. Autrement elle ne serait guère traitée aussi bien qu'elle l'avait été jusqu'à présent. Elle risquait sa place, qu'elle ne voulait perdre pour rien au monde. Si elle consentait à laisser vivre le fils des enfers, il allait devoir l'aider à rentrer en vraie perdante. Alors la gravité de sa défaite en serait amenuise.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   Lun 13 Juin - 12:36

Astaroth
Membre
avatar

Messages : 306
Pan : 114
Date d'inscription : 27/06/2010

Feuille de personnage
Age: 1an.
Légende:
Relationship:

Apparemment, il avait touché une corde sensible. Astaroth venait de découvrir une faille dans la psychologie de la guerrière noire et c'est sans regret qu'il s'y engouffrera, tête la première. Après tout, c'était de sa vie qu'il s'agissait. S'il pouvait sauver sa peau en retournant la situation à son avantage, il le ferait. Et puis, il ne voulait rien de mal à cette jument qui elle, avait décidé de le tuer. Parce qu'il était ce qu'il était. Parce qu'il existait, simplement.

Et doucement, l'idée qu'on puisse lui avoir menti sur toute la ligne faisait son chemin dans l'esprit de la noiraude. Le semi-démon restait tendu, le silence se faisait presque oppressant. Il pouvait pratiquement ressentir la peur s'insinuer en elle et le doute, surtout. Son regard noir teinté du rouge qui avait fait jaillir des flammes dans les prunelles de son géniteur restait fixé sur la croupe rebondie de l'inconnue. Il attendait patiemment, impatiemment, sa réaction.

Mais enfin, elle prit la parole, après avoir longuement réfléchi. Elle lui dit que si elle le tuait, la mort du Tentateur deviendrait inutile. Il était mort en avouant ses profonds sentiments envers Jenifaël, ses sentiments qui lui avaient dérobé son existence. Astaroth se demanda subitement s'il subirait le même sort, si lui aussi, tombait amoureux. Il chassa cette pensée de son esprit : ce n'était pas le moment de se poser une telle question.
La noiraude lui fit face, et il croisa de nouveau son regard. Il ancra ses prunelles dans les siennes et fut touché par l'émotion qu'il lisait sur son visage. Elle était décidée. Déterminée. Aucun signe d'abattement. Elle acceptait déjà le sort qu'elle avait décidé de subir, de s'infliger. Il fut profondément troublé par son expression : devant lui, la guerrière s'était résignée, mais comme une lionne blessée, gardait la tête haute et serrait les dents sur sa plaie sanglante.

Un léger frisson parcourra son échine.
S'il avait bien entendu, et bien compris, alors elle lui demandait de la battre, pour marquer son corps et faire croire à un combat. Elle lui demandait de la punir. Astaroth sentit sa bouche devenir toute sèche. Il n'avait aucune envie de la violenter, ni même personne d'autre. Il recula d'un pas, pris au dépourvu.
Ce n'était surement pas la dernière solution. Il devait y avoir un autre moyen.

Relevant la tête et se remettant droit sur ses appuis, son esprit de nouveau lucide, Astaroth fit le vide dans sa tête, chassant toutes émotions pouvant venir le déstabiliser.

- Alors, ne rentrez pas. Restez ici.

Peut être avait-il lancé cela sans réfléchir. Mais ce n'était plus la raison qui parlait, mais son cœur. Face à cette Pandörienne prise en étau entre sa mission et son honneur, il ne pouvait que laisser libre court à la partie la plus sensible de son être.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Learn to fall - Astaroth   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» “DO YOU WANNA TOUCH ME THERE„ ASTAROTH.
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Astaroth, ange dechu du chérubin [ok]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Falöna Synaë :: Elariä le sanctuaire divin-